Viabilité hivernale sur les routes départementales

Chaque année, de décembre à fin février (au-delà si nécessaire), le Conseil général met en place un dispositif destiné à faire face aux phénomènes atmosphériques sur les routes du Loir-et-Cher.

Ce dispositif, destiné à assurer la viabilité des routes pendant l’hiver, permet de lutter contre la gêne causée à la circulation routière par les intempéries hivernales : le verglas et la neige.

Quelques chiffres :3440 km de routes départementales,

  • 10 centres d’intervention répartis sur 3 divisions routes : Vendôme, Mondoubleau, Montoire, Ouzouer-le-Marché, Blois, Dhuizon, Montrichard, Romorantin-Lanthenay, Lamotte-Beuvron et Saint-Aignan,
  • 17 circuits,
  • 47 agents en astreinte permanente du 2 décembre 2013 au 3 mars 2014,
  • 4000 tonnes de fondants répandus en moyenne chaque année,
  • 800 000€ de coût pour un hiver courant.

Pour les autres routes, leur mise en œuvre est assurée par :

  • Cofiroute sur les autoroutes,
  • L’État sur la RN n°10,
  • Les communes sur les voies communales.

En cas de verglas, les durées de retour à ces conditions sont fixées à :

  • 4 heures pour les 1 117 kilomètres classés en réseau priorité I,
  • 12 heures pour les 1 196 kilomètres classés en réseau priorité I bis,
  • Durée non définie pour les 1 124 kilomètres classés en réseau priorité II.

En cas de neige, ces durées sont fixées à :

  • 10 heures pour les 1 117 kilomètres classés en réseau priorité I,
  • 24 heures pour les 1 196 kilomètres classés en réseau priorité I bis,
  • Durée non définie pour les 1 124 kilomètres classés en réseau priorité II.

Télécharger la carte des niveaux de service au format Pdf